Turbot

Psetta maxima

    • Europe
      Aquaculture
    • Océan Atlantique Nord Est (Zone FAO 27)
      Filet maillant, Chalut de fond, Chalut à perche

    Biologie

    Le turbot est un poisson plat benthique, qui est présent sur des sols boueux et sablonneux jusqu’à 100 m de profondeur. Il peut atteindre une taille d’1 m et peser 25 kg. En Méditerranée, la reproduction a lieu entre février et avril, alors que dans l’Atlantique Nord, la fenêtre de reproduction va de mai à juin.

    Captures sauvages

    Situation des stocks

    Les informations disponibles sont insuffisantes pour pouvoir évaluer l’état des stocks sauvages.

    Conséquences écologiques

    Les filets maillants sont des méthodes relativement durables, mais ils risquent néanmoins de capturer de manière accidentelle des oiseaux de mer et des mammifères marins. La pêche aux chaluts de fond et à perche dans le cadre d’une pêche mixte d’autres espèces de poissons plats entraîne des taux de rejets très élevés et détruit le fond marin.

    Gestion

    La gestion de la pêche sera effectuée conformément à la Politique Commune de Pêche de l’UE, et inclut de fixer des captures maxima. Aucune mesure particulière n’est fixée spécifiquement pour le turbot, mais les mesures applicables à la pêche mixte de poissons plats influence également le turbot.

    Aquaculture

    Alimentation / consommation d’énergie
    L’élevage d’1 kg de turbot nécessite environ 3 kg de poisson, ce qui épuise davantage les stocks sauvages. Malheureusement, l’alimentation (farine et huile de poisson) ne provient pas de sources durables et la production d’aliments pollue les stocks de poissons sauvages. Cependant, de plus en plus de fournisseurs d’aliments fournissent une garantie d’origine. Les installations d’aquaculture consomment beaucoup d’énergie pour maintenir le système de recirculation.

    Impacts écologiques

    L’élevage du turbot s’effectue à terre dans des bassins. Les juvéniles destinés à l’élevage du turbot sont élevés dans des stations d’alevinage pour ne pas affecter les stocks sauvages. Les installations d’aquaculture ont peu d’impact sur les habitats environnants.

    Gestion

    En Europe, l’élevage du turbot est étendu et réglementé efficacement, le risque résiduel d’impact négatif sur l’environnement est donc faible.