Merlan bleu

Micromesistius poutassou

    Biologie

    Le merlan bleu possède un corps allongé, avec une teinte bleu-gris et blanche. Il peut mesurer jusqu’à 50 cm de long. Il s’agit d’une espèce océanique qui vit sur le talus continental entre 150 et plus de 1 000 m de profondeur. Il effectue chaque jour des migrations verticales : vers les eaux de surfaces la nuit pour se nourrir, et vers le fond la journée. Son régime alimentaire se compose essentiellement de petits crustacés, mais les plus gros spécimens chassent également de petits poissons et des céphalopodes. Le merlan bleu fréquente principalement les eaux de l’Atlantique, dans l’hémisphère Nord.

    Situation des stocks

    Les données relatives à la situation des stocks sont insuffisantes, dans la mesure où il n’existe pas d’accord entre les états côtiers qui pêchent le merlan bleu.

    Conséquences écologiques

    Les chaluts en eau libre sont le principal engin de pêche utilisé. En règle générale, les captures accessoires, dont les conséquences sont néfastes, et les taux de rejet, sont faibles à modérés. La pêche évaluée a un impact négligeable sur les espèces en danger, menacées ou protégées. Les engins de pêche sont utilisés entre deux eaux, et l’impact sur les fonds marins est donc inexistant.

    Gestion

    L’approche récente de gestion des ressources fondée sur des quotas se révèle largement efficace. Elle varie entre les régions de pêche mais tend à préserver efficacement des niveaux de captures durables