Merlu

Merluccius merluccius

    • Label MSC
      Sauvage
    • Océan Atlantique Nord Est (Zone FAO 27)
      Filet maillant de fond, palangre de fond
    • Méditerranée (Zone FAO 37)
      Palangre de fond
    • Méditerranée (Zone FAO 37)
      Sauvage
    • Océan Atlantique Nord Est ; Méditerranée ( Zone FAO 27;37)
      Chalut à panneaux démersaux

    Biologie

    Le merlu (Merluccius spp.) vit dans de nombreuses parties de l’Atlantique, de la Méditerranée, du Pacifique Nord et Sud, et au large de l’Amérique du Sud et de l’Afrique du Sud, à des profondeurs pouvant aller jusqu’à 1 000 m. Il peut mesurer jusqu’à 1,4 mètre et peser jusqu’à 15 kg. Les merlus sont vulnérables à la surpêche car ils grandissent lentement, arrivent à maturité tardivement et ont une espérance de vie d’environ 20 ans seulement.

    Situation des stocks

     Seuls les stocks septentrionaux de merlu européen (M. Merluccius) et les stocks de merlu austral (M. australis) en Nouvelle-Zélande sont en bonne santé et ont des niveaux de biomasse supérieurs aux objectifs scientifiques. Tous les autres stocks de merlu dans le monde, que ce soit dans la mer Méditerranée, au Chili (M. australis et M. gayi), au Pérou (M. gayi), en Argentine (M. hubbsi) ou en Afrique du Sud (M. capensis et M. paradoxus), sont nettement en-deçà des limites recommandées et sont fortement surexploités, et les probabilités qu’ils se reconstituent sont minces.

    Conséquences écologiques

    Le merlu est capturé dans le cadre de pêches mixtes avec des chaluts de fond, ce qui occasionne des taux de rejet élevés (jusqu’à un tiers du volume total des captures) en raison des captures accessoires. De nombreuses espèces de requins et de raies ainsi que des mammifères et des oiseaux marins et des tortues de mer sont capturés de manière accidentelle par l’engin de pêche, qui présente également l’inconvénient de détruire les fonds marins. Les filets maillants et les palangres de fond n’ont pas de répercussions négatives directes sur les habitats des fonds marins, mais ils peuvent tout de même piéger des oiseaux et des mammifères marins.

    Gestion

    La gestion des stocks globaux de merlu n’est que partiellement efficace. Les systèmes de gestion nationaux en Amérique du Sud ne permettent pas de reconstituer les stocks. Le secteur a réalisé des efforts considérables pour protéger le merlu du Cap grâce à une amélioration des statistiques et des contrôles en matière de débarquement. Cependant, pour une gestion efficace, les mesures des captures et des rejets ne sont pas suffisantes. Ces dernières années, certains acteurs sont passés outre les recommandations scientifiques, et les captures ont de ce fait atteint un niveau maximal (non durable). Un accord de partenariat dans le secteur de la pêche entre l’UE et la Mauritanie devrait contribuer à améliorer les résultats de la gestion des ressources.

    Certification

    Le nombre de captures réalisées dans le cadre de pêches certifiées MSC doit être défini de sorte que le stock reste à un niveau durable. Si le stock est en-deçà de niveaux durables, le nombre de captures doit être réduit jusqu’à ce que le stock soit reconstitué au cours d’un laps de temps donné. Les captures accessoires d’autres espèces doivent être réduites au minimum absolu et les habitats marins doivent être préservés. Les différentes parties prenantes de la pêche font l’objet d’une surveillance attentive et doivent fournir les données relatives à leurs captures à des fins d’évaluations scientifiques.

    Ce que vous pouvez faire

    La surpêche actuelle menace non seulement la mer, mais aussi les moyens de subsistance de quelques 800 millions de personnes – en majorité dans les pays en développement. Leurs moyens de subsistance dépendent de la capture, de la transformation et de la vente de produits de la mer.
    En achetant des produits issus de pêches et de sources respectueuses de l’environnement, vous soutenez les populations qui comptent sur votre consommation raisonnée. Nous avons tout à gagner d’une pêche durable : www.fishforward.eu/fr

    • Marine Stewardship Council - 1